Eurgen photographies

A propos

Il y a mille manières de percevoir et de raconter ce que l'on perçoit. J'ai commencé par la photographie, il y a un siècle environ, c'était ma manière de regarder le monde, d'en comprendre les angles, de le déshabiller. Il faut dire qu'à l'époque, j'aimais plutôt le silence. Mais un jour cela ne m'a plus suffit, j'avais envie d'en dire plus et surtout d'en rire. Un heureux hasard de la vie m'a permis d'entrer dans une école de clown puis de rencontrer une autre clowne puis de monter un duo de clownes.
Les Escortes Clownes, mondaines et engagées, étaient nées par un dimanche d'hiver.
L'histoire pourrait se terminer là, elles vécurent heureuses et eurent beaucoup de petites clownes.
Seulement, un autre heureux hasard m'a fait rencontrer le conte et deux grands conteurs, Agnès Dumouchel et Michel Hindenoch.
J'ai toujours aimé les histoires. Les bonnes histoires, celles qui vous prennent et ne vous lâchent plus jusqu'à la fin et au-delà de la fin.
Un jour, je me suis trouvée à raconter en public. J'ai vécu une révélation presque mystique. J'ai vu dans les yeux des gens qu'ils étaient avec moi. Alors j'ai décidé de continuer. Alors qui suis-je ? Une photographe ? Une clowne ? Une conteuse ?
Peu importe, seule compte l'histoire que vous entendrez, j'espère qu'elle vous plaira.

A venir en 2017

Histoires secrètes de la bouche d'en bas

Histoires secrètes de la bouche d'en bas

17 mars : Tremplin inter-régionnal PRINTA'NIED à Vigy
Télécharger le programme complet

Du 23 au 27 mai : à l'Espace K à 20h30
Pour réserver

Exposition Paroles de sorcières

Du 18 au 28 mai à l'Espace K (Strasbourg), Vernissage le 18 mai à 18h.

Mais qui sont les sorcières des contes? Pourquoi vivent-elles seules?
Sont-elles des mères égarées? Des belles perdues? Pourquoi volent-elles les enfants? Sont-elles des femmes libres?
Cette série photographique vient interroger les figures féminines des contes et particulièrement celle de la sorcière, de sa représentation dans l'imaginaire collectif, effrayante et attrayante à la fois.
Paroles de sorcières se présente sous forme d'une installation à parcourir. Le chemin conduira le visiteur à l'intérieur de La cabane pour y entendre quelques histoires de sorcières.
La cabane d'après une idée originale de Ramona Poenaru et Gaël Chaillat (Des châteaux en l'air), scénographie de l'exposition: Gaël Chaillat

20 et 21 mai : Paroles de sorcières, les histoires contées dans l'installation à 15h et 17h